LA LUMIERE AU FOND DU TUNNEL

Yanditswe na
Kuya 11 Gashyantare 2016 saa 12:45
Yasuwe :
0 0

J’avais vingt ans lorsque j’ai rencontré mon premier amour. Il s’appelait Patrick. Nous nous sommes croisés lors d’une fête chez des amis communs.

Ce fut le coup de foudre. Il était grand, séduisant et toujours souriant. Il était très beau sans oublier très gentil. Nous nous sommes plus. Nous avons échangés nos numéros.

Les jours qui suivirent, il m’appela pour me demander de mes nouvelles, il était très attentionné avec moi. Il m’invita un jour à dîner. J’étais jeune, j’étais aux anges. Il est venu me prendre. Le dîner a été parfait. Aussi, Il m’emmenait au boulot chaque jour dans sa voiture.

Un samedi matin j’ai voulu lui faire une petite surprise et je lui ai rendu visite chez lui. Il était avec une autre fille. C’était sa fiancée. Ce fut comme un coup de poignard, j’étais brisée. Je suis rentrée et j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps.

Je me suis renfermée sur moi même, je me suis juré de ne jamais m’engager dans une relation. Je ne pouvais plus faire confiance aux hommes.

Un bon après midi ensoleillé, c’était en 2012, cinq ans après ma rupture d’avec Patrick, j’allais rendre visite à une copine .Je marchais quand soudain il commença à pleuvoir. J’ai repéré une belle maison devant moi et j’ai frappé à la porte. Un jeune homme est venu ouvrir la porte. Nous nous saluâmes

Moi: Je suis trempée, puis- je rester chez vous le temps que la pluie cesse?
Lui: Bien sûr, venez-vous asseoir
Moi: Merci
Lui: Pouvez-vous me passer votre tricot ? Je peux le faire sécher pendant qu’il pleut.
J’ai été frappe par sa gentillesse. Mais je refusai

Mais il continua à insister et comme j’étais mouillée, je le lui ai donné. Il me l’a ramené. Je le remerciai
Lui: Je m’appelle Jake, j’habite ici à Remera avec mes parents
Moi: Je m’appelle Doriane, j’habite à kibagabaga.Enchantée de vous connaitre
Jake: Enchanté aussi.

Pendant qu’on discutait je le dévisageais. Il était plutôt beau garçon avec son regard perçant, sa peau clair.
Mais, d’un autre côté, à cause de Patrick, je me méfiais encore des hommes.
La pluie cessa et je pris congé. Il me dit avec son regard perçant
Je peux avoir votre numéro de téléphone Doriane?
Après une hésitation je le lui donnai.

Il m’accompagna jusqu’à la porte et quand je lui tendis ma main il la serra fort en me regardant droit dans les yeux. Je fus troublée. C’est comme si on se sentait unique. Mais je l’ai chassé de mes pensées. Les hommes étaient tous pareils.

Le soir, il m’appela pour me dire qu’il aimerait beaucoup me revoir. J’ai refusé. Je n’étais pas guérie.
Le lendemain j’allai au boulot comme d’habitude et pendant ma pause, je le vis. Dans mon restaurant habituel. Il était tellement beau dans son costume. J’ai senti des frissons dans mon corps. Il me vit aussi et s’approcha de moi en souriant.

Jake: Tiens tiens, voilà qui je vois. La belle Doriane, salut!
Moi (avec un sourire): Salut Jake vous allez bien?
Jake:ca va bien. Qu’est ce que vous faites dans le coin?
Moi: Je travaille tout près, dans le secteur privé
Jake: Moi je travaillais à Remera dans une agence de voyage mais nous avons demenagé, nous sommes aussi tout près d’ici.

Les jours qui suivirent, nous nous sommes rencontres même heure, même place. On discutait de tout et de rien. Je lui ai même raconté mon histoire avec Patrick. Il a été tellement touché que j’ai été émue. Il me prit ma main et me dit que Patrick était un imbécile, qu’il avait raté une fille unique avec un cœur d’or.

Je crois que c’est à ce moment là que j’ai commencé à tomber amoureuse.
Chaque soir il m’appelait pour savoir comment j’allais. Et si j’avais un problème, il venait me voir tout de suite. Si j’avais des courses pendant les weekends, il venait me prendre et m’aidait. Il était tellement attentionné avec moi.

Un bon soir il m’invita à diner et là il me jura de m’aimer pour toujours. Il ne me ferait jamais mal. Il me supplia d’accepter de sortir avec lui.
J’ai baissé les yeux pendant un moment en pensant à Patrick. Mais soudain j’ai senti que je devrais faire confiance à Jake. Il avait tellement fait beaucoup pour moi! Alors prenant mon souffle, j’ai répondu oui.

Il était fou de joie. Moi aussi. Il me prit longtemps dans ses bras. On était tellement heureux.
Maintenant on est ensemble depuis deux ans, on s’entend si bien et on est tellement complices. On peut regarder une chose et pouffer de rire en même temps. Lorsque nous sommes dans une même pièce, il y a un lien qui nous unit. Quand il est loin, c’est comme si, il a emporté une partie de moi. Quand il me regarde, je vois qu’il n’aime personne d’autre que moi. Et quand nous nous touchons, le temps s’arrête. Je l’aime autant qu’il m’aime.

Nous planifions de nous marier en Juin.

Je suis vraiment bien, heureuse. J’ai trouvé l’amour, le vrai, après avoir été cruellement blessée, désespérée de trouver ou de croire encore en l’amour.
J’ai trouvé la lumière du fond du tunnel.


Kwamamaza

Kwamamaza

Izindi nkuru wasoma

Inkuru ziheruka - Love Stories Competition

URUGEMWE RW’IMANA
12/02/16 - 04:13
MON ELDORADO
11/02/16 - 07:50
WANTOJE KUBA UMUGABO
11/02/16 - 07:30
NARAROSE
11/02/16 - 06:00
NTAWAZIMYA URWO ATACANYE
11/02/16 - 05:00
EMERA NKOMORE IBIGUMA
11/02/16 - 04:32
Kwamamaza

TANGA IGITEKEREZO

AMATEGEKO AGENGA IYANDIKA RY'IGITEKEREZO CYAWE

Kwamamaza

Kwamamaza